+
Blog

La perfection est dans l’imperfection

la perfection est dans l'imperfection
Dans cet article, je reviens sur mon Vlog #3 que j’ai enregistré et rédigé au Portugal mi-juillet 2018.

Ces jours et aujourd’hui particulièrement, tout me ramène à l’imperfection, même en vacances.

En partant en vacances, c’est souvent que je me réjouis de vivre ces moments. Je ne suis pas spécialement focalisée sur la météo au quotidien, d’ailleurs j’ai arrêté de me prendre la tête sur les choses sur lesquelles je n’ai aucun pouvoir depuis bien longtemps.
Nous sommes donc avec mon fils, une semaine au Portugal en retraite ou presque avant de partir en famille pour le Sud-Ouest. Donc, ce n’est pas qu’il ne fait pas beau. La température est agréable, le soleil joue à cache-cache avec des nuages, parfois denses et parfois éparses. Le vent s’en mêle. Il fait chanter les arbres. Florence nous reçoit parfaitement, on mange comme j’aime (des Buddha Bowl en version Quinta M) et les cours de yoga sont fantastiques.
Moi, je suis un peu végétative comme ça, d’humeur cocooning, je sens mon énergie moins intense que parfois… c’est normal et tant mieux; c’est les vacances.

Chaque jour est différent, accepter de ne pas être parfait

Durant le cours de yoga de ce matin, j’ai accepté d’être moins en forme que d’habitude (et par la même occasion, j’accepte pleinement ma féminité et ses variations mensuelles). Je tremblais de tout mon corps durant ce cours de yoga… Je réalise que je suis moins en forme ce matin et c’est dur quand on veut faire bien… (bien = à fond, parfaitement pour moi)… et finalement ce n’est pas grave… car évidemment, la perfection est bien loin de la philosophie du yoga.

Ainsi, quand j’ai enfin tilté, j’ai profité pleinement de mon cours.

Peu après le cours, je me suis installée pour lire un article dans un magazine sur le Wabi-Sabi… Je me suis rappelée de cette introduction dans une chanson de Placebo dans laquelle Brian Molko parle de sa guitare :

«  Cette guitare est comme un bébé pour moi. C’est sur celle-ci que je compose presque toutes mes chansons. Elle date de 1956, elle est magnifiquement endommagée […] Sa perfection réside dans son imperfection ».

Puis il enchaîne sur sa chanson « Too Many Friends » et comme par hasard, comme si c’était là maintenant une évidence, il parle de trop de connexions et de relations … Tiens, tiens cela vous rappelle-t-il quelque chose? Si oui, parlez-moi dans les commentaires ?

Alors, voilà dans mon Vlog #3 je parle d’imperfection, spontanément, comme le veulent mes vlogs. Je suis installée sur le petit balcon de notre yourte à la Quinta M; pas coiffée, pas maquillée, luisante de crème solaire, le soleil dans les yeux avec l’envie de partager avec vous ma découverte de la journée.

Et comme une idée me vient rarement seule, je vous parle aussi du vent dans les arbres, du son différent dans chacun de ceux-ci.

Toutes nos imperfections constituent notre différence

C’est dans votre différence qu’existent votre singularité, votre particularité et que vous êtes unique. A nous maintenant, ensemble ou de votre côté, de découvrir comment valoriser ces imperfections pour laisser paraître votre lumière.
« Il y a une fêlure en toute chose, c’est par là que passe la lumière » Léonard Cohen.
Voici donc mon Vlog #3 La perfection et dans l’imperfection et la vidéo de Placebo.
Prenez soin de vos imperfections ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.