Seriez-vous surpris si je vous disais qu’idéalement votre contenu devrait intéresser les destinataires ? Loin de moi l’envie d’enfoncer une porte ouverte. Toutefois, parfois ce qu’on croit intéressant pour notre lecteur ne l’est pas nécessairement pour lui. Il faut donc orienter notre contenu en fonction des attentes de l’abonné versus celui que vous jugez le plus attractif. Comme on dit en cours de vente « on a rarement une seconde chance de faire une première bonne impression ». Cette dernière dans le cas des e-mailings concerne votre sujet.

Comment avoir un sujet attractif pour vos newsletters ?

Selon le rapport de Experian sur le Digital Marketing 2012, voici les recommandations pour un objet percutant :

  • Pour un meilleur taux d’ouverture de la newsletter (17% de plus), il devrait faire 26 caractères (au maximum 50) : les petits sujets ressortent mieux dans la boîte de réception parmi les autres mail.
  • Eviter ou diminuer les MAJUSCULES ainsi que les !!!
  • Personnaliser le sujet en ajoutant une information locale ou le nom (pour 
autant que cela soit réalisable techniquement, il ne faudrait pas envoyer une newsletter avec un lieu ou 
un nom qui ne correspond pas).
  • Une formulation originale (humour, nouveaux angles, ex. Qoqa)
  • Les mots ci-dessous figurent parmi les « top mots » d’ouverture aux Etats-
Unis en 2012 (Source : Digital Marketing, Experian) :
    • temps : aujourd’hui, maintenant, de suite
    • offre : %, en moins, obtenir, recevoir, seulement
    • personnalisation : vous/tu

Faites-donc un test. Changez votre manière d’écrire vos sujets dès maintenant. Et vérifiez si vos taux d’ouverture augmentent. Cherchez ce qui convient le mieux à votre cible. Et tant qu’à faire : demandez-leur leur avis, l’ère du 2.0 devrait vous faciliter la vie.

A votre tour maintenant…

Acticle précedent

Retour sur notre cours réseaux sociaux de samedi dernier

Article suivant

Sur Twitter, le vendredi c'est le jour du "Follow Friday" ou "#FF"

3 Commentaires

  1. […] ainsi). Saviez-vous qu’un sujet avec le signe « % » ainsi que le « tu/vous » obtient un meilleur taux d’ouverture […]

  2. […] soit pas identifiée comme un spam, vous devez avoir une bonne base de contacts, puis rédiger un sujet accrocheur. Webmarketing & co’m vient de sortir un nouvel article donnant 5 secrets pour déclencher […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *