La newsletter de votre entreprise est encore un des moyens les plus efficaces de générer des visites sur un site web. Apprenez à les réaliser avec notre dossier.

Sans vouloir être moraliste ou encore porter un jugement sur les pratiques de newsletter des PME locales, vous et moi recevons chaque jour des newsletters d’entreprise qui ne sont pas sollicitées. Que faisons-nous ? => corbeille ! Ôtez-moi d’un doute : si une entreprise envoie une newsletter, c’est pour qu’elle soit lue, non ?

Il est grand temps d’adopter des bonnes pratiques pour que la newsletter de votre entreprise récolte le succès qu’elle mérite !

Étant donné que le blog commence à être riche de contenu et comme j’aime vous simplifier la vie, je vous récapitule, dans ce dossier, la marche à suivre pour réaliser une newsletter ouverte, lue et qui génère des clics sur votre site Internet. Chaque étape peut être creusée grâce aux liens vous dirigeant vers plus d’informations et détails figurant sur le blog.

dossier creer newsletter e-mailing entreprise suisse

Marche à suivre pour réaliser une newsletter efficace

0. Définissez votre objectif et votre stratégie

Une newsletter prend du temps. Pour en perdre le moins possible et rester centré, commencez par faire les choses dans l’ordre :

  • Objectif  : fidéliser, garder le contact, générer des visites sur un e-shop, générer des prospects sur un site, etc.
  • Cibles : qui seront vos lecteurs
  • Contenus : de quoi vos lecteurs ont-ils besoin de votre part pour améliorer leur quotidien
  • Fréquence : combien de fois par année, allez-vous l’envoyer ? Je vous recommande un minimum d’une fois par mois. Une fois la fréquence établie, il faudra vous y tenir !
  • Contrôle : qu’allez-vous utiliser comme indicateur pour vérifier que vous avez atteint votre objectif ?

1. Choisissez un outil adéquat

Mailchimp, Mailpro, Aweber, etc. sont des très bons outils pour gérer vos newsletters.

Mon coeur balance pour Mailchimp qui est très simple à prendre en main, propose des templates compatibles avec les mobiles (dits « responsives ») et qui permet de créer des formulaires pour l’inscription. Chaque outil vous offre pratiquement les mêmes fonctionnalités : gestion des adresses, design, envoi, programmation de l’envoi, statistiques, etc.

Si vous souhaitez travailler local : optez pour Mailpro, de plus leur support est très réactif.

2. Construisez une base de contact qualifiée

Non seulement le spam est interdit, mais vous gagnerez en efficacité en envoyant votre e-mailing à des destinataires désirant le recevoir. En créant une base de données des adresses e-mails qualifiés, vous vous assurez un taux d’ouverture plus élevé et de ne pas être puni pour des pratiques de spammeur. Pour cela, établissez un formulaire d’inscription avec votre gestionnaire de newsletter et insérez-le sur votre site.

formulaire-newsletter

En clair : vous n’avez donc pas le droit d’envoyer vos newsletters à l’ensemble de votre carnet d’adresses, vos contacts LinkedIn ou encore les cartes de visite collectées lors d’une foire.

Invitez donc ces personnes à se rendre sur une page dédiée de votre site pour qu’elles s’inscrivent d’elles-mêmes à votre e-mailing. Mentionnez cette adresse en bas de vos mails ou encore sur vos cartes de visite ou flyers.

Si elles s’inscrivent par le biais d’un formulaire, il s’agit d’opt-in. On parle de double opt-in lorsqu’elles devront encore confirmer les inscriptions par un lien envoyé par e-mail.

Mettez-vous à la place du destinataire, s’il ne vous connaît pas ou votre adresse e-mail, il sera surpris, voire gêné, par votre newsletter. À ce propos : choisissez une adresse e-mail reconnaissable et identifiable facilement.

3. Créez un objet/titre attractif

La ligne de titre de votre e-mailing est une des premières choses qui attire l’attention dans une boîte de réception, à part bien entendu, votre nom/adresse mail. C’est grâce à votre titre et aux toutes premières lignes de votre newsletter que vous donnez envie à votre contact de l’ouvrir.

Un bon titre est :

  • court : 17% d’ouverture en plus !
  • personnalisé : vous, votre
  • inclus des mots comme : recevoir, %, rabais, etc.

Travaillez vos titres dès maintenant : lisez-les à haute voix, et brainstormez même seul ça fonctionne !

4. Fournissez du contenu utile

Tous nous croulons sous les e-mailings et toutes les informations que nous souhaitons sont à disposition au bout de notre clavier via Google. Nous sommes surinformés et vos lecteurs aussi.

Faites en sorte que votre newsletter soit attendue ! Soignez votre contenu ! D’une part, écrivez d’une manière qui vous correspond et vous définit, soyez vous. Utilisez des mots compréhensibles de vos lecteurs (pas de jargon), soyez bref et concis. D’autre part, identifiez des informations utiles au jour le jour aux destinataires de votre newsletter. Vous connaissez vos clients : vous savez comment rendre leur quotidien meilleur.

Je peux vous aider avec un workshop pour trouver des contenus pertinents ou vous pouvez suivre une formation. Dans tous les cas, vous trouverez ce qui intéresse vos clients en :

  • écoutant leur question et problème quotidien
  • leur posant la question
  • surfant sur des forums
  • observant les commentaires sur les réseaux sociaux

Une fois les sujets trouvés, rédigez-les et rendez votre texte attractif et abordable pour vos lecteurs. Parfois une vidéo est plus utile qu’un simple texte et parfois une image vaut 1000 mots. Choisissez également les liens ou endroits stratégiques de votre newsletter qui doivent générer des clics. À ces endroits, utilisez des « call-to-action ».

5. Soignez votre design

L’habit ne fait pas le moine, mais il y contribue. Si la newsletter de votre entreprise n’est pas belle, elle ne donne pas envie de la lire.

Au minimum, le design de votre newsletter sera aux couleurs de votre entreprise. Avec Mailchimp, il est très facile de réaliser votre modèle, car l’application est vraiment user-friendly. Vous pouvez aussi demander à un webdesigner de réaliser votre template de newsletter et ensuite l’importer dans votre gestionnaire.

Prenez garde à la compatibilité avec les mobiles. Bon nombre d’utilisateurs lisent leurs e-mails avec leur smartphone. S’ils ne peuvent pas la lire ou cliquer, vous perdez des lecteurs à convertir et il y a peu de chance que votre objectif soit atteint.

Voilà, vous possédez toutes les étapes pour réaliser votre première newsletter ou améliorer l’existante. Une fois que vous disposerez d’une bonne base d’adresses e-mail, vous serez en mesure d’utiliser les segments, les tests A/B et d’optimiser vos newsletters pour augmenter leur performance.

À vous de jouer maintenant !

Participez à nos formations pour réaliser une newsletter efficace ou pour convertir les ouvertures en prospects !

Acticle précedent

Votre stratégie réseaux sociaux pour la rentrée

Article suivant

Cas concrets de communication avec Google+

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *