Je viens de terminer le livre Transmettre. Il est beau, tout simplement. D’ailleurs je vais m’empresser de l’ajouter à mes livres ressources et inspirants. J’ai adoré le cahier pratique dans les dernières pages. 

Lors de ma balade à la Fnac (oui ça m’arrive encore de toucher du papier 😉), mon regard a été attiré par le titre de ce livre. Transmettre c’est un peu comme communiquer, je ne pouvais pas passer à côté.

A l’heure du bilan de fin d’années, nous sommes en droit de nous demander ce que nous avons transmis cette année, ces derniers mois, chaque jour, chaque minute… bref à chaque instant.

Transmission et communication

Jusqu’ici, je me disais que ces deux termes n’étaient pas fondamentalement très différents l’un de l’autres. A ceci près que pour moi dans la transmission, il y a le mot « mission » qui suppose laisser peut-être quelque chose de plus profond.

Dans les premières pages du livre, ils posent le cadre « … on pourrait décrire la communication comme le transport de l’information dans l’espace, alors que la transmission permet de partager un contenu dans le temps, de l’inscrire dans une durée qui nous dépasse et dépasse celui qui le reçoit. »

Jusqu’ici j’étais bien consciente que nous communiquions en permanence, par nos gestes,notre attitude, par nos mots, nos regards, notre énergie.

Je retiens que transmettre, c’est au-delà de communiquer. C’est mettre de l’amour dans l’acte de transmission pour que celle-ci puisse s’inscrire durablement. De notre côté c’est ce que nous pouvons faire, mais l’autre devrait être réceptif. Et pour cela, il y a deux conditions relevées par Céline Alvarez dans ce livre :

  • la curiosité et l’intérêt qui nourrissent la motivation.
  • le lien social positif qui met l’émetteur et le récepteur sur un pied d’égalité.

Sans ces deux facteurs, impossible de laisser une trace indélébile.

Que voulez-vous transmettre à qui et comment?

Cette année mon fils a changé d’école, de classe et de professeur. Il est devenu grand. Les deux enseignantes de l’an dernier étaient passionnées, investies, bienveillantes. Cette année, il a 11 professeurs. Dont un maître principal qui se veut comique à ses heures… Et parfois à la limite du respect.

Puis je tombe sur cette citation extraite de ce livre :

Alors, je prends comme résolution ici devant vous de toujours faire de mon mieux pour :

  • être 100% authentique
  • vous écoutez, ainsi que mes clients, partenaires, amis,  famille et tout autre interlocuteur du mieux que je peux afin de vous entendre et de vous comprendre.
  • vous posez des questions si je ne vous ai pas compris.
  • vous montrez et vous communiquez mes bonnes pratiques et ce que j’ai appris.

 

et ceci dans la liberté, le respect et la sincérité de chacun en commençant par moi.

Acticle précedent

Trouver le chemin de la communication avec votre coeur

Article suivant

Ma routine de femme entrepreneure

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *