Bien démarrer avec vos relations LinkedIn semble complexe : qui accepter, comment poursuivre la relation. Transformez vos contacts LinkedIn en relations aboutissant à une opportunité professionnelle !

Cet article a été publié initialement le 30 juin 2015 et a été mis à jour le 28.8.17

Voici ce que j’entends souvent à propos de LinkedIn :

  • J’ai créé mon profil, rentré mon CV et puis je n’ai plus rien fait
  • J’ai plus de 300 relations dans mon réseau et je n’y fais rien
  • Est-ce que je dois accepter tout le monde ?
  • On m’a dit que si je mets mon CV, je trouverai du travail sur LinkedIn
  • J’ai besoin de trouver des clients pour mon entreprise

LinkedIn, c’est bien plus qu’un CV ou juste vos connaissances ajoutées à ce réseau !

LinkedIn c’est un réseau social professionnel. Avec lui, vous développez votre visibilité personnelle ou celle de votre entreprise. En vous positionnant comme un expert dans votre domaine, en cherchant à donner et aider vos relations et les membres de LinkedIn, vous réseautez et devenez visible.

Voici nos 5 étapes pour démarrer avec vos relations LinkedIn

1.Identifiez vos attentes avec LinkedIn

Réseau social professionnel par excellence, il ne vous sert à rien si vous n’avez pas d’objectif ou aucun désir de développer votre réseau. Prenez du recul et pensez-y. Que souhaitez-vous obtenir avec votre réseau Linkedin !

Ensuite, optimisez votre profil, puis cherchez à devenir visible. Vous verrez que plus vous êtes visible, plus les demandes de relation viennent à vous facilement.

2. Définissez votre stratégie de connexion

Au démarrage de votre profil LinkedIn, vous n’aurez que peu de demandes de relation. Plus vous serez actif sur le réseau, plus votre visibilité va augmenter et plus vous recevrez de demande de relation. Allez-vous accepter tout le monde ? Sur quelles bases refuser des personnes ? Établir votre stratégie de connexion vous accompagnera dans ce sens.

Voici quelques exemples de stratégie de connexion :

  1. Etre proactif et faire les invitations vous-mêmes, regardez pour cela mon article sur les demandes de relation LinkedIn réussies.
  2. Accepter tout le monde ou presque : c’est en général ce que je préconise si votre réseau est petit et que vous avez besoin de le développer rapidement. La raison principale étant « qu’on ne sait jamais qui connait qui ». Cette stratégie est utile si vous êtes actifs et que vous avez besoin de grandir votre réseau rapidement.
  3. Accepter uniquement les personnes que vous connaissez : la puissance de LinkedIn ne verra jamais le jour avec cette stratégie. Aucun intérêt d’utiliser les réseaux sociaux si c’est pour vous contenter de votre carnet téléphonique ou d’adresse Outlook. Si vous êtes dans cette optique, pas la peine de perdre votre temps avec LinkedIn.
  4. Accepter uniquement les demandes de relation personnalisées : vous connaissez Sarah Santacroce au travers de ses formations et ses articles sur notre blog. Sarah acceptera automatiquement une demande de relation si elle est personnalisée. Pourquoi ? Et bien parce qu’une relation est un lien qui se crée, se construit et s’entretient.

En dehors de ces exemples, libre à vous d’établir la vôtre selon vos propres besoins et attentes.

Formez-vous à LinkedIn !

Les secrets de la réussite avec votre réseau LinkedIn résident dans la qualité de votre profil et la maîtrise de ses fonctionnalités. Capitalisez sur votre réseau !

Suivez notre formation !

 

3. Personnalisez votre demande de relation

Il n’y a rien de pire pour votre première impression que d’utiliser le message de relation prédéfini par LinkedIn ! Nous recommandons de personnaliser votre demande de relation en 5 étapes :

  1. Recherchez vos futures relations
  2. Identifiez les bonnes personnes
  3. Trouvez votre point commun
  4. Préparez votre entrée en matière
  5. Rédigez votre demande

4. Que faire une fois la relation acceptée ?

Soit vous êtes l’initiateur de la demande de relation, soit vous  réceptionnez la demande et avez choisi de l’accepter.

Dans les deux cas et toujours conformément à vos objectifs avec LinkedIn, à vous de savoir comment entamer cette relation et si elle doit se poursuivre.

Afin de déterminer le potentiel que ce nouveau contact peut vous apporter, la meilleure méthode est l’écoute. En posant des questions ouvertes à votre interlocuteur, vous apercevrez -ou pas- une ouverture ou un rapprochement professionnel, vous emmenant au-delà de LinkedIn.

Encore une fois, collectionnez les relations ne sert à rien! Cela vous prend du temps pour ne pas en faire grand chose. Investissez 15minutes par jour pour discuter avec vos relations LinkedIn. C’est ainsi que vous pourrez construire des relations fortes qui déboucheront sur des opportunités.

Profitez de la messagerie de Linkedin qui vous permet d’engager avec vos relations sous forme de « Chat ». D’ailleurs depuis peu la messagerie Linkedin vous indique d’un point vert si vos relations sont en ligne. Profitez-en sans être intrusif!

Messagerie LinkedIn

5. Suivez votre relation comme une relation client

Depuis que LinkedIn a introduit son abonnement Sales Navigator, nous avons perdu des fonctionnalités pour le suivi de nos relations (les étiquettes ou tags, rappels, le suivi de la relation qui figurait sous le profil de la personnes de votre réseau). Ces fonctions existent toujours, mais dans la version payante avec justement Sales Navigator.

Ainsi, pour rester dans la gratuité, je suis mes relations LinkedIn dans un fichier Excel. A vous de vous inspirer ou de créer le vôtre.

suivi excel relation linkedin

Je vous offre mon tableau excel de suivi de relation LinkedIn s’il vous plaît 😉

En conclusion…

Les réseaux sociaux n’ont rien inventé ! Ils nous facilitent simplement la vie si on sait les utiliser.

Pensez à vos parents et grands-parents comment faisaient-ils pour faire des affaires ? Obtenir de nouveaux contrats ? Un travail ou simplement rencontrer des gens ? Ils sortaient de chez eux, s’intéressaient aux autres, s’entraidaient à la table de ronde du café du commerce. Et cela aussi leur prenait du temps !

Besoin d’aide avec LinkedIn ?

Voici comment je peux vous aider :

Acticle précedent

LinkedIn : 5 conseils pour une demande en relation réussie !

Article suivant

Quand tu manges... tu manges !

8 Commentaires

  1. 30 juin 2015 at 9 h 32 min — Répondre

    Très intéressants les étiquettes et surtout le mini-CRM. Toutefois, même avec l’interface en anglais, je n’y ai pas accès ni dans la messagerie, ni sur les profils de mes contacts. Une idée du pourquoi?
    J’ai un compte Premium tout comme toi…

    • 30 juin 2015 at 14 h 51 min — Répondre

      Heureuse de constater que pour une fois c’est toi qui est « frustré ». Alors tu peux aussi accéder aux étiquettes via ta liste de contacts, en cliquant sur chacun des contacts et ensuite « gérer les étiquettes ». Ensuite -et je laisserai Sarah confirmer- à mon avis, LinkedIn ouvre progressivement les fonctionnalités, comme sur beaucoup de réseau comme tu le sais.

      • 3 juillet 2015 at 8 h 52 min — Répondre

        En effet, sur ce coup, tu as le droit de faire la maline… mais attention, ma vengeance sera terrible 😉

    • 30 juin 2015 at 16 h 23 min — Répondre

      Hello David, effectivement c’est un outil très intéressant. Ca ne remplace pas un CRM complet, mais c’est très utile pour la prospection par exemple…
      Malheureusement tu n’es pas le seul à ne pas avoir accès… Il te manque le module de la nouvelle gestion des contacts.
      Il te faut contacter https://aide.linkedin.com/ et leur expliquer le problème (CRM pas présent, besoin de mises à jour du module de contacts). Tu peux mentionner mon nom pour faire accélérer le processus. Non, je plaisante ! Malheureusement je n’ai pas accès à un service clientèle fast track.
      Mais une cliente qui a récemment fait la même demande à reçu accès rapidement. Je te croise les doigts !

      • 3 juillet 2015 at 8 h 52 min — Répondre

        Merci Sarah, je vais le faire de ce pas.
        Il est vrai que le service client de Linkedin a plutôt été efficace jusqu’à aujourd’hui avec moi. Pas de raison que ça ne soit plus le cas 😉

      • 3 juillet 2015 at 8 h 57 min — Répondre

        Finalement, pas besoin de les contacter, je viens de faire un nouvel essai et le nouveau module m’a été proposé. Que de joie 🙂

  2. 1 juillet 2015 at 10 h 06 min — Répondre

    Hello Valérie,
    Question souvent posée effectivement. Je vais de ce pas partager ton article, avec en plus mon profil comme exemple… je ne peux pas laisser passer l’occasion 😉

    • 1 juillet 2015 at 10 h 11 min — Répondre

      Hello Laurence,
      Merci de m’avoir prêté ton profil 😉 et pour le futur partage également. Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *