Retour sur un workshop de partage de bonnes pratiques médias sociaux avec 3 entreprises du domaine de l’Industrie. Découvrez les bénéfices tels que l’échange d’expériences stratégiques, la création d’un réseau qualifié et la montée en compétences pratiques.

Suite à des échanges avec des entreprises de l’Industrie, notamment AISA et BOBST, je constate que leurs équipes marketing auraient besoin/envie de se rencontrer pour échanger sur leurs expériences médias sociaux.

Au final, nous nous retrouvons une dizaine de personnes dans les locaux de BOBST début janvier 2018 : 4 personnes de AISA, 2 personnes de O-I et 4 personnes de BOBST.

Au programme de cette session de partages de bonnes pratiques médias sociaux et d’expériences : 

  • La présentation de chaque participant et son activité au sein de son entreprise.
  • Le point sur la situation actuelle dans chacune des entreprises, leurs expérimentations.
  • Les principales difficultés qu’ils rencontrent dans la réalisation de leur stratégie social media.
partage de bonnes pratiques médias sociaux
Workshop partage de bonnes pratiques médias sociaux chez Bobst à Mex

4 bénéfices du partage de bonnes pratiques médias sociaux

1. Profiter des expériences de chacun

Durant ce workshop sur les échanges d’expérience social media, chacun, chaque entreprise peut profiter des expériences de l’autre. Notamment sur des contenus générés par l’utilisateur/collaborateur en l’absence d’une stratégie établie, communiquée ou de lignes directrices médias sociaux :

  • L’équipe de AISA explique qu’une des premières publications contenait des données sensibles dans le visuel. Joachim Sander raconte de quelle manière ils ont géré cette situation.
  • Lors de l’audit digital effectué par O-I avant la mise en place de la stratégie, l’entreprise a découvert un grand nombre de pages Facebook créées par des utilisateurs ou des collaborateurs de certains pays. Ceci a été considéré comme un élément positif démontrant l’intérêt de l’organisation pour les médias sociaux, et Isabelle Peillon raconte comment le regroupement de ces comptes doit se faire en impliquant les administrateurs afin de préserver leur motivation.
  • Chez BOBST, ils ont découvert un groupe Facebook géré par les collaborateurs d’une usine à l’international. Après réflexion, ils ont choisi de laisser vivre ce groupe en l’état. C’est une précieuse source d’informations, partage Stéphane Mader.

Dans ces cas précis, les décisions étaient déjà prises pour ces entreprises industrielles. Toutefois, chaque partage a suscité de nouvelles questions et donné naissance à un nouvel échange :

  • Avez-vous déjà formé vos collaborateurs ?
  • Avez-vous mis en place une charte et des lignes directrices ?
  • Comment réagissez-vous sur les commentaires négatifs ?
  • Faites-vous de la veille, comment ?

Au final chacun gagne un temps précieux.

Ce workshop a été très inspirant, mettant en exergue la richesse des partages interentreprises.  L’énergie de Valérie a permis d’approfondir les échanges et de voir nos défis sous d’autres angles d’analyse et de compréhension. Je suis sortie de ce workshop l’esprit ouvert, plein d’idées et de pistes pour appréhender les réseaux sociaux de façon holistique et efficace pour l’entreprise.

Florence Cailler, Internal and Corporate Communication Coordinator Europe, O-I

Organisez un workshop partage d’expériences

2. Découvrir les bonnes pratiques stratégie médias sociaux

Les participants des trois entreprises échangent leurs avis et expériences sur certains axes de leur stratégie. C’est un vrai partage de bonnes pratiques médias sociaux sincère, bienveillant et transparent.

Le contenu

Les experts du domaine fournissant la valeur ajoutée ne sont pas au marketing ni à la communication, comme dans la plupart des entreprises. Les participants expliquent comment ils ramènent cette information jusqu’à l’équipe social media qui pourra soit accompagner sur la création de contenu, soit valoriser l’information fournie pour la communiquer au “format du réseau retenu”.

Chaque entreprise a une manière différente de faire ou en est à une étape différente du processus de création.

Ils ont partagé :

  • Leur réglementation interne sur les photos à diffuser.
  • Comment ils utilisent/souhaitent utiliser la vidéo.
  • S’ils se sont entourés de ressources externes pour la création de contenus et ce qu’ils ont choisi de conserver en interne.

Planning de diffusion

Les informations intéressantes, pertinentes ou inédites étant confidentielles que dire et à quelle fréquence sur les réseaux et dans quel contenant. La nouveauté n’étant pas aussi fréquente que dans d’autres domaines, comment alimenter leurs réseaux souvent.

Chaque participant a pu profiter des expériences de chaque entreprise et de l’avis des spécialistes réunis autour de la table.

Ils s’accordent pour dire que : dans leurs domaines ils préfèrent diffuser moins souvent du contenu de meilleure qualité dans le fonds et la forme.

Organisation et ressource interne

Qui gère les réseaux et quels réseaux ? Des spécialistes ont été engagés à des moments différents. Dans ces trois entreprises, les social media manager / community manager assurent également d’autres fonctions liées au marketing, à la communication ou au digital.

Dans certains cas, les collaborateurs de la production sont déjà force de proposition et parfois même la direction. Les participants avouent ne pas toujours être prêts pour passer à cette étape, mais profitent de sauter sur l’occasion pour tester et analyser. Et ils se réjouissent de l’implication d’autres départements dans le quotidien de la stratégie médias sociaux.

J’ai eu la chance de participer au workshop sur le sujet des médias sociaux animé par Valérie. J’ai beaucoup apprécié les échanges de bonnes pratiques entre nos 3 entreprises totalement différentes par leur taille et leur culture. Valérie a un mode d’animation qui permet à tous de s’exprimer et ce que j’ai particulièrement remarqué c’est sa façon de développer du support entre les membres du groupe. Chacun exprime ses challenges et les autres membres du groupe proposent des idées et solutions sur la base de leurs expériences, créant une atmosphère de collaboration tout en apportant d’autres perspectives!

Isabelle Peillon, Internal and Corporate Communication Director Europe, O-I

3. Créer un réseau dans son domaine d’activités avec ses pairs

Une des premières raisons de participer à un workshop d’échanges d’expérience médias sociaux est de pouvoir rencontrer des personnes du même domaine d’activités, non concurrentes, pour partager le quotidien.

Une telle rencontre donne aussi naissance à des relations qui pourront s’entraider pour les problématiques propres à leur entreprise. Chacun trouve son sparing-partner pour faciliter la réalisation de sa communication médias sociaux autant dans la stratégie que dans le quotidien.

En sortant de cette session, tous les participants affirment leur volonté de renouveler ce partage de bonnes pratiques médias sociaux.

Lors d’un workshop d’échange d’idées, entre trois acteurs de l’industrie, organisé à l’initiative de Valérie, nous avons pu échanger nos expériences. Grâce à une animation de débat ouvert et bienveillant, nous avons pu présenter nos expériences, mais avons aussi pu échanger sur nos craintes ou nos échecs pour pouvoir en faire bénéficier les autres participants. Chacun en est ressorti doté d’une expérience supplémentaire, conforté qu’il n’est pas le seul à se trouver confronté au défi d’une activation de la communication via les plateformes des réseaux sociaux. Valérie animer le débat en laissant à chaque participant la chance de s’exprimer tout en respectant un agenda ambitieux. En résumé : “à refaire”.

Stéphane Mader, Head of Group Communications, BOBST SA 

4. Se conforter dans ses choix stratégiques

Les équipes marketing des entreprises industrielles surveillent autant le marketing médias sociaux que dans d’autres domaines. Elles cherchent des solutions, de l’inspiration ou encore des bonnes pratiques pour leurs stratégies social media, leur stratégie de contenu ou pour “passer le frein humain”. Et il faut dire ce qui est :

  • Certains domaines d’activités disposent de peu d’exemples locaux inspirants. Quand on est précurseur, on est seul avec ses réflexions, ou presque.
  • Chaque stratège marketing ou social media est à un moment livré à lui-même aussi bien dans la création que dans la réalisation et l’application de la stratégie.

Comme le disait Elisabeth Novakov-Borgeat de AISA, “il y a plusieurs espaces d’échanges pour le marketing et la communication. Aucun n’est dédié à l’Industrie et à ce marché spécifique B2B”.

Mon retour sur cette journée sous le signe du partage de bonnes pratiques médias sociaux

Small talk durant le partage de bonnes pratiques médias sociaux
Small talk durant le partage de bonnes pratiques médias sociaux

Ce qui était vraiment très riche pour tout le monde, ce sont :

  • L’enrichissement de compétences aux travers de l’expérience des autres.
  • Chaque entreprise avait avancé, développé et rencontré des situations à la fois similaires et variées. Chaque entreprise possède sa propre expérience, avancée et ses propres ressources.
  • La vraie volonté d’avoir des échanges constructifs et profitables. Tous les participants étaient là dans le même état d’esprit.
  • La création de contacts a des positions similaires dans ces entreprises qui pourront donner naissance à des échanges réguliers sur leur quotidien avec les médias sociaux.

J’ai personnellement eu énormément de plaisir à animer cette journée. D’autant plus en constatant que chaque participant avait un magnifique état d’esprit d’ouverture, d’écoute et de partage.

C’est donc un carton plein pour le succès de ce workshop.

Le workshop “Partage des bonnes pratiques médias sociaux” nous a donné l’opportunité de rencontrer des acteurs du même domaine d’activité – l’industrie- ; acteurs confrontés à des réalités similaires aux nôtres. Les partages d’expériences dans le domaine des réseaux sociaux permettent de bénéficier des visions et des pratiques de chacun,  favorisant ainsi la réflexion, la remise en question, pour ensuite avancer, agir et poursuivre. Cette première rencontre a permis d’établir des liens et générer un espace d’échange que nous souhaitons maintenir et faire vivre au travers de futurs rencontres chapeautées par Valérie Demont, dynamique animatrice, experte en réseaux sociaux. “Seul on va peut-être plus vite, ensemble on va sans doute plus loin”.

Joachim Sander et le Team Marketing, AISA Automation Industrielle SA

Organisez un workshop partage d’expériences

J’en profite pour remercier du fond du coeur :

  • Toute l’équipe de BOBST qui nous a accueillis magnifiquement dans ces locaux et qui a permis ce précieux partage de bonnes pratiques médias sociaux, aussi bien formels qu’informels autour de cafés ou repas. 🙏🏻
  • Tous les participants qui ont pris le temps de me faire un feedback riche afin que je puisse encore améliorer ces workshops échanges d’expériences médias sociaux. 💚

 Si vous avez expérimenté ces workshops d’échanges, sentez-vous libre de donner votre avis dans les commentaires sur leur importance.

Découvrez comment organiser une session d’échanges d’expérience médias sociaux pour votre entreprise.

PS : je vous invite à suivre ces entreprises via leurs comptes sociaux :

Acticle précedent

Communication authentique même sans figure humaine

Article suivant

Mon journal de femme entrepreneure

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *