Écrire sur LinkedIn Pulse ou sur votre blog dépend de votre temps et de vos objectifs. Des plateformes comme Pulse jouissent de beaucoup de trafic et sont bien référencées. Devez-vous abandonner votre blog pour autant ?

écrire sur linkedin pulse ou votre blog
Voilà plus d’un an que LinkedIn a ouvert sa plateforme de blogging « Pulse » à tous. À mi-janvier, Facebook améliorait son application « Articles » pour la rendre disponible pour les pages entreprises et se nommer Facebook Notes. Pulse, Notes, Medium s’ajoutent à la démultiplication des plateformes de contenu.
Alors quel est l’impact de ces plateformes sur votre blog entreprise ? Devez-vous republier votre contenu sur ces plateformes ? En créer du nouveau ? Diminuer vos publications sur votre propre blog pour avoir du temps à consacrer à ces nouveaux outils de blogging ? Ou peut-être simplement les ignorer ?
Pour que vous puissiez prendre votre décision en toute connaissance de cause, nous retraçons dans cet article :

Les avantages de plateforme de contenu externe : Pulse, Notes, Medium.

  • Construire votre audience de manière ciblée pour chaque utilisateur du média.
  • Favoriser votre marque personnelle sur le réseau social professionnel (notamment Pulse et Medium).
  • Emmener votre profil LinkedIn dans une autre dimension; celle de l’influenceur, de l’expert.
  • LinkedIn est une plateforme à fort trafic : 22e site mondial le plus consulté, 26e en Suisse (source : Alexa). D’un point de vue référencement, Google indexera plus volontiers votre article sur Pulse versus votre blog personnel (qui est moins fréquenté que LinkedIn) et donc le remontrera plus facilement dans la SERP (résultats de recherche Google).
  • Notification du réseau : lorsque vous écrivez sur Pulse, votre réseau LinkedIn est notifié lors d’un nouvel article (par défaut).
  • Les avantages de Facebook Articles sont énumérés dans l’article d’Isabelle Mathieu : indexation dans Google, avec call-to-action ou lien vers votre site; augmentation de votre trafic, meilleur engagement, etc.

Les inconvénients des plateformes de blogging type Pulse

  • Le contenu dupliqué : il y a un problème de contenu dupliqué et donc de pénalité sur le référencement si 2 pages à contenu identique sont détectées par Google. Dans ce cas, les 2 sites sont pénalisés. Vous pouvez l’éviter en intégrant une balise rel=canonical sur la page officielle de l’article. Ce n’est toutefois pas garanti ni officiel. La meilleure manière d’éviter les contenus dupliqués est de ne pas en faire. Pensez à vos lecteurs : ont-ils envie de lire la même chose sur votre blog et sur LinkedIn (par exemple) ? Pour en savoir plus sur le contenu dupliqué, consultez les informations de Google sur le sujet.
  • La pertinence du contenu : c’est la clé de votre succès. Établissez votre marque personnelle de manière à identifier vos sujets de prédilection qui valoriseront votre expertise. Pensez à l’intérêt de vos abonnés et lecteurs. Mettez en place une vraie stratégie de contenu, évitez de spammer votre réseau avec les sorties de nouveaux produits, les dates d’anniversaires, vos présences à des salons et autres manifestations. Ces plateformes vous apporteront succès pour autant que vous leur dédier du contenu à réelle plus-value.
  • La propriété du contenu : prenez soin de vérifier si le contenu vous appartient. Que ce passe-t-il avec vos articles si LinkedIn un jour s’en va ? A contrario, sur votre site web, vous êtes certains de conserver votre contenu en cas de soucis (puisque vous faites des backups réguliers !).
  • Construire votre audience : dans tous les cas vous devrez construire votre audience. Si votre réseau LinkedIn est déjà bien développé, alors le retour sur investissement (surtout temps) sera atteint plus rapidement. Alors que peut-être sur votre site vous profitez déjà d’un certain trafic ou d’abonnés à une newsletter qui seraient susceptibles d’être intéressés par vos contenus à forte valeur ajoutée et qui plus est captif de votre web.
  • Pour Facebook Articles, les inconvénients sont sensiblement les mêmes. Découvrez les inconvénients de Facebook Articles sur Emarketinglicious.

À noter que Pulse est destiné aux auteurs, donc aux collaborateurs de votre entreprise via leur profil personnel. Il n’est pas accessible pour les pages entreprises. Il sert indirectement la visibilité de votre entreprise au travers de l’expertise de vos collaborateurs : ce qui est une des meilleures manières de promouvoir votre société sur ce réseau.

Pour quelles raisons faut-il opter pour LinkedIn Pulse, Notes ou Medium?

Écrire sur Linkedin Pulse ou sur votre blog est parfois un casse-tête. Choisir une plateforme externe de contenu ou de blogging est avantageux si :

  • Vous n’avez pas la volonté de créer un blog propre ou de modifier votre site web pour y intégrer un blog.
  • Vous êtes désireux de développer la marque personnelle de vos collaborateurs ou la vôtre.
  • Vous souhaitez vous positionner comme un influenceur.
  • Vous pouvez fournir de la valeur ajoutée à votre réseau.

Comment faire votre choix parmi les différents outils ?

Très simplement : en fonction de vos objectifs. Que voulez-vous obtenir ? À qui vous adressez-vous ? Sur quelles plateformes ces personnes sont-elles présentes et actives ?

Choisissez de publier du contenu utile et pertinent sur Pulse si votre public cible utilise LinkedIn et que vous voulez développer votre personal branding.

Recommandations pour écrire sur LinkedIn Pulse ou sur votre blog ?

Maintenant, il se peut que vous ayez pléthores d’idées et de temps et que la rédaction web ne vous pose aucun problème. Alors dans ce cas, vous pouvez démultiplier vos supports de blogging.

Si tel est le cas, portez une attention particulière aux points ci-dessous :

  • Soyez original : recherchez à publier des contenus uniques et différents sur chacune des plateformes.
  • Évitez le contenu dupliqué.
  • Donnez la priorité à votre blog d’entreprise : c’est ici que vous convertissez.

Ridigio

Dans tous les cas, évitez le contenu promotionnel.

Oui vous pouvez parler de vos prestations, mais indirectement. Écartez systématiquement l’annonce de vos nouveaux locaux, de vos nouveaux collaborateurs, d’un nouveau produit ou service ou encore d’un événement. LinkedIn dispose d’autres outils pour cela, comme la messagerie. Dans ce cas, vous prendrez soin de personnaliser votre message et de le rendre le plus humain possible (=le moins commercial possible).

Oubliez également le style rédactionnel du courrier : bannissez les chers clients (quid des clientes d’ailleurs !), les salutations, ou encore une signature qui plus est impersonnelle ! Adoptez la rédaction web !

L’avis des professionnels

Nous avons récolté l’avis de quelques professionnels du marketing digital pour vous éclairer sur la problématique d’écrire sur LinkedIn Pulse ou votre blog. Voici ce que pensent Sarah Santacroce experte LinkedIn basée en Suisse, Matthieu Corthésy du blog pme-web.com, Mathieu Laferrière, expert LinkedIn au Canada.

Sarah, que penses-tu de l’utilisation de Pulse, le recommanderais-tu à une PME de Suisse romande ?

« Je trouve LinkedIn Pulse une excellente alternative à un blog. Beaucoup d’utilisateurs n’ont pas forcément un blog (entreprise ou personnel) et LinkedIn vous offre avec Pulse un outil clé en main pour partager votre avis à travers des publications. D’un point de vue du Personal Branding c’est très puissant, si le contenu tient la route. Comme tu l’as expliqué, il faut bien sûr réfléchir à une stratégie avant de se lancer, et surtout ne pas utiliser Pulse pour du contenu promotionnel. « 

Sarah Santacroce, lisez les articles de Sarah sur Pulse : Le pour et le contre d’un grand réseau LinkedIn.

Et toi, Mathieu que recommanderais-tu pour l’utilisation de LinkedIn Pulse ?

« Il faut bien distinguer deux types d’utilisateurs potentiels de LinkedIn Pulse. Ceux n’ayant pas de blog et ceux possédant déjà un blog. Pour les personnes n’ayant pas de blog, LinkedIn Pulse est l’outil parfait pour publier ponctuellement des articles. La solution est simple d’utilisation et vous permet d’accéder à une audience intéressante rapidement. Pour les blogueurs, la question se pose différemment, car LinkedIn Pulse peut rentrer en concurrence avec leur blog. En réalité, il s’agit d’un faux problème selon moi, car les audiences ne seront pas les mêmes. Il ne faut pas pour autant reprendre l’intégralité de ses articles de blog sur LinkedIn Pulse ! Mon conseil est de republier de l’ancien contenu de son blog et de réserver quelques articles exclusifs pour LinkedIn Pulse qui vous semblent intéressants pour cette audience. J’en parlais dans un article à propos d’une solution similaire à LinkedIn Pulse intitulée Medium. »

Matthieu Corthésy

Mathieu Laferrière a déjà tenu la même réflexion et il en fait part dans son article sur Pulse. Lisez-le ! Les articles de Mathieu sont toujours très intéressants. Son choix est de donner la priorité à son blog dans le but de récolter des prospects.

Pourquoi je ne publie pas (encore) sur Pulse ?

Je suis tout à fait consciente de l’opportunité que me réserve LinkedIn Pulse en terme de visibilité, de référencement et positionnement. Je réfléchis déjà depuis plus d’un an à publier des articles sur LinkedIn.

Mon objectif principal est de faire tourner ma boîte : satisfaire mes clients, rester à leur écoute, informez, formez et accompagnez les entreprises romandes dans leur stratégie de contenu sur les réseaux sociaux. Depuis plus de 3 ans, mon outil principal pour me faire connaître et attirer des prospects c’est mon blog. Avec celui-ci et ses rédacteurs, nous avons construit une audience fidèle (via les inscriptions à la newsletter et les réseaux sociaux) et construit notre référencement de manière à être trouvés dans Google sur nos mots-clés principaux. Pour y arriver, c’est plus de 4h par semaine que nous consacrons à la rédaction d’articles et au suivi sur les réseaux sociaux; sans compter le temps investi en veille pour rester nous-mêmes informés.

Comment dégager du temps pour écrire des articles pour Pulse ? Même réponse pour moi que pour vous : en faire une priorité. Et donc à l’heure actuelle, ce n’est pas dans mes priorités. Étant donné que je suis plus que satisfaite du succès que nous avons avec notre blog.

Viennent s’ajouter les inconvénients mentionnés ci-dessus, dont la propriété du contenu et le contenu dupliqué. Impossible pour moi de faire du contenu promotionnel comme je vois tant circuler et qui me déplait au plus haut point. Impossible pour moi de fournir les mêmes articles que sur mon blog. Pour ne pas être pénalisée et pour ne pas décevoir une audience potentiellement similaire…

Autre point : ma stratégie et mon contenu. La valeur ajoutée… Valérie Demont vs mon entreprise. Dans ce cas, Maud devrait aussi publier… en son propre nom… pour valoriser son expertise, ses centres d’intérêt…

En conclusion

Si vous possédez votre propre blog professionnel, je vous recommande de continuer à l’utiliser. Peut-être pourriez-vous publier un article sur deux sur LinkedIn Pulse et un sur votre blog. Mais attention, si votre objectif est l’acquisition de trafic et donc de leads sur votre site web, alors ce n’est peut-être pas la meilleure stratégie pour vous. En fait, tout dépend du trafic que vous possédez déjà.
A contrario, si vous souhaitez investir dans le développement de votre crédibilité et/ou de votre marque personnelle sur LinkedIn, alors foncez et adoptez Pulse. Dans le cas où vous disposez des ressources (idées, contenus, temps, énergie) pour ne pas diminuer votre fréquence de publication sur votre blog entreprise, et tout de même publier sur LinkedIn, alors go également !
Avant de terminer, je me permets d’insister sur le contenu promotionnel : évitez à tout prix de spammer votre réseau : il est bien trop précieux 😉
NB : si vous n’avez pas encore accès à Pulse via votre profil personnel, utilisez LinkedIn en anglais.

Abordons ensemble votre stratégie de contenu et le choix du canal : contactez-nous pour en discuter !

Acticle précedent

Comment définir les rôles de la Page sur Facebook

Article suivant

Convaincre votre boss d'utiliser les réseaux sociaux : mission impossible ?

7 Commentaires

  1. 8 mars 2016 at 12 h 04 min — Répondre

    Merci Valérie pour cet article complet et très intéressant. Je suis justement en train de me poser cette question: avoir son propre blog ou utiliser Pulse de Linkedin.
    Quelque soit le choix retenu, je pense que la qualité de l’article fera la différence. Je te rejoins sur le fait d’éviter de publier du contenu trop promotionnel. Il faut que le texte suscite un réel intérêt pour le lecteur. Ça peut être de l’information utile, de la formation, des conseils, mais pas de la vente. Pensons à planifier de manière cohérente du temps pour l’écriture et essayons de s’y tenir. Rien de pire que de créer un blog et de ne l’alimenter que 2-3 fois par année, non ? Dans ce cas, Pulse sera une meilleure alternative. Je terminerai que pour gagner en visibilité sur les réseaux, il faut entreprendre un travail sur le long terme et être persévérant, savoir se renouveler et apporter du contenu vraiment intéressant ! Encore merci pour toutes ces infos !

    • 9 mars 2016 at 9 h 44 min — Répondre

      Bonjour Eric,
      Merci pour ton input. C’est très juste. Mieux vaut maintenir la cadence (enfin tout dépend des objectifs, du domaine d’activité, etc) et je suis tout à fait d’accord avec toi, 2-3 articles par an ou le dernier datant d’il y a 3 mois, cela serait plutôt contre-productif et donnerait une image plutôt négative. Alors oui, dans ce cas pourquoi pas Pulse. Et maintenant, vous pouvez tous choisir en connaissance de cause 😉
      Amuse-toi bien avec Pulse !

  2. 10 mars 2016 at 14 h 17 min — Répondre

    Cet article résume très bien ma vision de Pulse. J’utilise Pulse à l’occasion cependant je fais toujours attention de publier du contenu original, car je déteste le contenu promotionnel et j’en vois de plus en plus lorsque je vais sur LinkedIn.

    Au plaisir Valérie!

    • 10 mars 2016 at 15 h 09 min — Répondre

      Merci Caroline pour ton input !
      Alors on est deux à constater que les membres LinkedIn n’ont pas encore bien compris l’importance du contenu de qualité et sa pertinence. Ca me rend toutefois un peu triste :-(.
      Est-ce que tu constates que tes articles Pulse sont plus efficaces (selon tes objectifs) que sur un blog par exemple ?

  3. 15 mars 2016 at 13 h 48 min — Répondre

    Très bon article Valérie. Et merci pour la mention.

    Je le mentionnerai dans 2 articles à venir sur Pulse.

    • 21 mars 2016 at 18 h 10 min — Répondre

      Merci Mathieu !
      Je me réjouis de découvrir tes articles !
      Continuons de prêcher 😉

  4. […] newsletter, faites attention à ce que cela ne soit pas assimilé à un spam. Pensez également à ne pas utiliser LinkedIn Pulse pour publier l’annonce de vos événements mais plutôt dans le fil d’actualités ou en message […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *